BdD des Sciences d’Information

Accueil du site > Traitement de l’Information > Analyse automatique de documents botaniques : le projet Biotim

Analyse automatique de documents botaniques : le projet Biotim

Rousse Guillaume, Éric Villemonte De La Clergerie

vendredi 21 juillet 2006, par anass


À l’heure actuelle, seule une infime partie des connaissances sur la biodiversité sont numérisées. L’écrasante majorité se trouve toujours sous forme de documents papier uniquement, et la saisie manuelle de cette information n’est guère envisageable. Pourtant, la forme hautement structurée de ces documents se prête aisément à l’extraction informatisée.

Le projet Biotim essaye justement de s’attaquer à ce problème, en réunissant différentes équipes spécialisées dans l’analyse automatique du texte et de l’image. Cet article présente le travail mené au sein de l’équipe Atoll, concernant l’analyse du langage, et plus particulièrement l’extraction terminologique, en exposant l’originalité du sujet et l’état d’avancement actuel des travaux.

Source :Hal-INRIA.2005. Auteurs :Rousse Guillaume, Éric Villemonte De La Clergerie


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette