BdD des Sciences d’Information

Accueil du site > Technologies de l’Information et de la Communication (NTIC) > Internet- Intranet > Plaidoyer pour les standards Web

Plaidoyer pour les standards Web

lundi 28 février 2005, par Collecte CND R.L

Les spécifications du W3C ne sont pas toujours respectées par les concepteurs de sites, qui ne testent pas toujours leurs pages sur plusieurs navigateurs.

A long terme, pourtant, l’intérêt de chacun est de suivre les standards.


Plus qu’une association d’acteurs, le W3C véritablement devenu, depuis deux ans, un label légitimant pour tout logiciel d’aide à la création de pages Web.

En clair : qui ne suit pas les recommandations du W3C n’a guère de chance de se faire une place dans la trousse à outils des développeurs.

Si les premiers concernés, les créateurs de navigateurs Web, ont tendance à traîner la patte quand il s’agit de suivre les standards édifiés par le consortium, d’autres ont pris la bonne direction : Macromedia Dreamweaver, notamment, a été le premier outil majeur à suivre ces recommandations, autant que faire ce peut (grâce à la DW Task Force du WaSP), et à permettre aux développeurs de construire plus rapidement des sites valides.

De fait, on voit de plus en plus souvent des sociétés renommées faire table-rase de leur conception du Web et offrir à leurs visiteurs un site conforme aux spécifications...

Etat des lieux

Mais quel intérêt ? En quoi ces standards (qui n’ont rien d’une loi) peuvent aider un site à vendre plus, à être mieux vu/plus visité, ou au moins à permettre à son propriétaire de faire des économies ?

Nombreux sont ceux qui préfèrent s’arranger pour avoir un site qui fonctionne sous Internet Explorer et Netscape, plutôt qu’un site certes conforme aux standards, mais qui ne s’afficherait qu’avec IE5+, Netscape étant alors incapable d’afficher correctement la mise en page.

Du point de vue des développeurs, qui en majorité ont appris le HTML en regardant le code source des autres sites, se mettre aux standards Web signifie perdre un temps précieux à apprendre les langages XHTML, CSS, DOM...

Pour au final devoir construire un site plus modeste par faute d’une bonne connaissance de ces standards, alors qu’il est tellement plus simple et rapide de travailler, disons, avec des tableaux et des images découpées, avec un peu de JavaScript... Les standards ne seraient-ils qu’une perte de temps pour un résultat moins intéressant ?

Documents joints


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette