BdD des Sciences d’Information

Accueil du site > Veille > La veille stratégique dans le système national d’information (...)

La veille stratégique dans le système national d’information économique :des pays en voie de développement : Le cas des PME du Maroc

Fouzia AKRIFED

mardi 1er août 2006, par anass


Résumé

La veille stratégique est le processus volontariste par lequel une entreprise peut se mettre à l’écoute de son environnement socio-économique afin de minimiser les risques liés à l’incertitude et maximiser les opportunités à saisir. Force est de constater qu’elle demande une mise à jour périodique d’informations diverses telles, l’émergence d’un marché, l’appropriation de nouveaux produits, des nouvelles normes ou technologies, des données sur les concurrents et fournisseurs, ou même sur les partenaires.

Au regard de ces enjeux, l’objet de cet article porte sur l’importance d’un dispositif de veille stratégique comme outil de médiation du savoir au sein des entreprises des pays du Maghreb ainsi qu’une voie d’opportunités pour le développement national d’information économique. Nous nous interrogerons, à partir de l’exemple marocain, sur les rapports qu’entretiennent les entreprises de ce pays avec l’innovation technologique : investissement dans les dispositifs de veille stratégique, une démarche qui reste occultée et peu formalisée dans la plupart des cas. Après cette brève présentation des principaux fondements, caractéristiques et composantes de la veille stratégique et de ses dispositifs, nous préciserons dans un premier temps, l’importance de la mise en place d’un dispositif de veille stratégique dans les PME des pays du Maroc et les apports d’une telle pratique dans leurs fonctionnements et modes de gestion afin de maximaliser leurs profits.

Quelle est l’opportunité que constitueraient les Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication (NTIC) pour le développement du Maroc et le rôle que pourraient jouer ces NTIC en vue d’une présence active dans le pays dans ce village mondial. Autrement dit, comment les NTIC et l’économie du savoir pourraient-elles constituer une stratégie de développement à long terme pour les pays du Maghreb, et, en l’occurrence pour le Maroc ? Dans un second temps, nous avons confronté la réalité du terrain aux réflexions théoriques en la matière. Il s’agit, au terme de cette confrontation de savoir si les entreprises marocaines sont conscientes de l’importance de l’enjeu que représente pour elles l’intégration d’une telle pratique dans leur fonctionnement. Dans le même ordre d’idées, nous comptons mettre en relief les difficultés rencontrées par les entrepreneurs pour mettre en oeuvre de façon opérationnelle la veille stratégique.

Source :Cerist.Auteur :Fouzia AKRIFED


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette