BdD des Sciences d’Information

Accueil du site > Intelligence Economique > L’Intelligence Economique et Stratégique comme processus de médiation (...)

L’Intelligence Economique et Stratégique comme processus de médiation de l’information dans les organisations

Jeremy Depauw.

jeudi 21 septembre 2006, par anass


Ce mémoire traite de l’intelligence économique et stratégique, qui constitue un outil de gestion de l’information pour les organisations. Il vise à l’analyser à l’aide de la notion de médiation de l’information, qui peut être déclinée en deux degrés. Le premier relève de ce qui est appelé ici la médiation concrète de l’information, processus composé de la séquence minimale collecte-traitement-diffusion de l’information. Le second met en évidence la médiation interpersonnelle, qui est assurée par l’intelligence économique et stratégique. Cette dernière a acquis aujourd’hui un rôle d’interface qui la place au centre de réseaux qu’elle coordonne et anime. L’approche conceptuelle est structurée autour d’une distinction des activités de gestion de l’information, basée sur leur degré de réactivité par rapport à l’environnement. Trois catégories seront identifiées : les activités passives (la surveillance), réactives (la veille) et offensives (l’intelligence économique et stratégique). Leur exploration, à l’aide de la littérature, montrera qu’elles sont apparues à la suite les unes des autres, en assimilant, dans la plupart des cas, les acquis de la précédente. Rejetant l’idée de rupture entre chaque étape de leur développement, cette approche permettra une certaine clarification du « brouillard théorique » qui entoure les écrits en matière de gestion de l’information. Dans cette tâche, la mobilisation de la notion de médiation permettra d’éclairer l’approche conceptuelle en l’abordant sous un angle différent.

Source :mémSIC.2005. DEA.Auteur :Jeremy Depauw.


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette