BdD des Sciences d’Information

Accueil du site > E-Learning > Impact des TIC sur la réussite et la persévérance

Impact des TIC sur la réussite et la persévérance

Colette Desgent, Céline Forcier

mercredi 4 octobre 2006, par anass


Cette recherche vise à déterminer l’impact des TIC sur la réussite et la persévérance chez les cégépiens. Premièrement, nous dressons un portrait des activités TIC en fonction des opérations cognitives sollicitées chez les élèves. Par la suite, nous vérifions si, dans un environnement informatique favorable, les activités pédagogiques utilisant les TIC en classe contribuent à la réussite et à la persévérance des élèves, selon leur sexe et leur cote d’admission au collégial. Nous examinons aussi l’influence de la fréquence et de la durée de ces activités sur les résultats scolaires. Cette recherche s’est déroulée à l’automne 2002, dans le contexte de l’implantation du programme révisé de Sciences humaines dans l’ensemble du réseau collégial.

La classification des activités TIC indique que la majorité de celles-ci correspondent à la compétence du cours selon le niveau taxonomique de Bloom (1969). En ce qui concerne la qualité de l’environnement informatique, les répondants estiment que la vitesse des ordinateurs et la fiabilité du réseau est satisfaisante. Toutefois, ils déplorent l’insuffisance du nombre de postes d’ordinateurs par classe et le manque de soutien technique. Malgré tout, les résultats montrent que les TIC ont contribué à augmenter significativement la proportion de filles qui réussissent le cours, plus spécifiquement les filles ayant eu les résultats les plus faibles au secondaire (les deux premiers quartiles). Pour les garçons, la présence des TIC n’augmente pas la réussite dans une proportion significative. La très forte proportion des élèves qui se sont avérés persévérants (92%) n’a pas permis de distinguer l’impact des TIC sur la persévérance en fonction du sexe et des résultats antérieurs des élèves. De plus, les résultats indiquent qu’il n’y a pas de lien entre le nombre d’activités TIC et la note finale de l’élève. Par ailleurs, l’impact de la durée des activités sur la note finale n’a pu être mesuré, faute d’avoir reçu les informations pertinentes des enseignantes et des enseignants.

Au niveau de l’interprétation, il convient de noter que cette étude corrobore l’impact des TIC comme outil pédagogique pertinent pour améliorer la réussite et que cet impact varie selon le sexe et les résultats antérieurs. Les recommandations insistent sur la nécessité de développer des activités TIC, de poursuivre les investissements afin de fournir un environnement informatique convivial et les recherches afin de mieux saisir la dynamique entre les TIC et l’apprentissage.

Source :CDC.2004. Auteurs :Colette Desgent, Céline Forcier

Documents joints


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette