BdD des Sciences d’Information

Accueil du site > Technologies de l’Information et de la Communication (NTIC) > Internet- Intranet > Comportements et attentes des internautes européens vis-à-vis des sites (...)

Comportements et attentes des internautes européens vis-à-vis des sites Internet touristiques-2005

Mylene Ramm

mercredi 11 octobre 2006, par anass


RENUPI a mené en collaboration [1] une enquête sur les "Attentes et comportements des internautes vis-à-vis des sites Internet touristiques".

Les points essentiels

L’année 2004 annonce un renversement très net des tendances : comparée à l’enquête menée en 2003, la population des Internautes s’est modifiée, elle est plus importante, plus expérimentée et connectée en haut débit, la demande de documentation par voie électronique dépasse celle adressée par les moyens traditionnels. Les internautes acheteurs en ligne ont modifié leur consommation de produits touristiques : ils préfigurent les changements à venir.

Plus de 90% des internautes utilisent ce média, à un moment ou à un autre, pour préparer leurs séjours.

Si le gain de temps reste la première motivation, l’internaute prend son temps, il est plus exigent tant dans la somme d’informations qui lui est proposée que dans la qualité des réponses offertes : l’internaute veut plus de tout et une réponse « sur mesure ».

On constate une forte montée de la demande de consultation des disponibilités, de la réservation et de l’achat en ligne. Le manque d’actualisation et de contenus, et l’absence de traduction restent des reproches forts.

Les internautes sont friands de cartes "sur mesure". Peu importe le graphisme, la beauté du site pourvu qu’ils aboutissent dans leurs recherches, le pire étant de se retrouver sur une voie sans issue.

Google est le premier site spontanément cité pour la recherche d’information.

L’Internet joue comme un multiplicateur d’opportunités de voyager et d’expérimenter, l’offre est plus large, plus diverse, plus accessible, les prix plus facilement comparables ... : la concurrence est d’autant plus sévère.

S’il est difficile pour les acteurs du tourisme d’intégrer toute la chaîne, de l’information à la réservation, de répondre à chaque demande particulière, c’est bien à ces exigences que les technologies de l’information vont s’atteler à répondre.

Les études révèlent un changement de posture de l’internaute quant à l’appréhension des acteurs : il ne voit pas d’inconvénient à ce que des sites publics vendent en ligne, il ne distingue pas les sites en fonction du critère public / privé : il zappe d’un site à l’autre de manière hyper-pragmatique. L’arrivée du média Internet bouscule l’organisation en place et reconfigure les rôles des acteurs.

Si l’Internet touristique picard dispose d’une bonne intensité relationnelle, les liens peuvent être renforcés pour améliorer le guidage du touriste préparant son programme de voyage. Les sites autour de la baie de Somme font preuve d’une bonne efficacité.

Source :RENUPI. Octobre 2005. Auteur :Mylene Ramm


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette