BdD des Sciences d’Information

Accueil du site > Technologies de l’Information et de la Communication (NTIC) > L’IMPACT DES NOUVELLES TECHNOLOGIES SUR LES SERVICES FINANCIERS

L’IMPACT DES NOUVELLES TECHNOLOGIES SUR LES SERVICES FINANCIERS

SIMON Pierre

jeudi 26 octobre 2006, par anass


Les vagues d’innovations qui se sont succédé durant les dernières décennies dans le domaine des nouvelles technologies de l’information et de la communication ont d’ores et déjà modifié la nature des services financiers. L’Internet a pu faire croire, il y a quelques années, que nous allions assister à une accélération sans précédent. Cette accélération existe mais le plein déploiement nécessitera des délais plus importants que ceux initialement envisagés. Cependant, ne nous y trompons pas : à terme, les prestations financières offertes aux clients (entreprises et particuliers) seront profondément renouvelées et les métiers de la banque et de l’assurance devront s’adapter à cette nouvelle donne. Cela aura des conséquences en termes de stratégie, d’offre de produits et de services, d’analyse et de contrôle des risques et bien sûr de gestion des ressources humaines.

Dans le domaine des services financiers, les nouvelles technologies regroupent en fait des éléments différents mais complémentaires : utilisation systématique de bases de données de plus en plus riches, saisie de données par le client lui-même, systèmes de transmissions et de paiements électroniques, centres d’appels téléphoniques et réseaux Internet ou Intranet, etc.

Leur utilisation permet d’offrir au client un service de meilleure qualité en raison de la rapidité et de l’efficacité des traitements ainsi que de la richesse de l’information que l’on peut désormais analyser. Elle apporte aussi des gains de productivité et autorise des rationalisations de procédures. Enfin, si elle est bien conduite, elle peut enrichir les tâches accomplies par les personnels. Toutefois, la mise en oeuvre des nouvelles technologies requiert des investissements lourds ; elle exige la définition de stratégies adaptées et un contrôle des risques rigoureux ; elle génère des mutations sociales nécessitant une attention toute particulière, avec des qualifications multiples et donc des formations adaptées.

Au total, ces technologies sont sources d’opportunités dans tous les domaines mais comportent aussi des incertitudes qui doivent être soigneusement considérées.

Source :Le conseil-économique et social. Auteur :SIMON Pierre


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette