BdD des Sciences d’Information

Accueil du site > Intelligence Economique > DE L’INTELLIGENCE TERRITORIALE : THEORIE, POSTURE, HYPOTHESES, (...)

DE L’INTELLIGENCE TERRITORIALE : THEORIE, POSTURE, HYPOTHESES, DEFINITION

Yann Bertacchini, Jean-Jacques Girardot, Gino Grammacia.

jeudi 9 novembre 2006, par anass


RESUME :

Nous exposons dans cet article les caractéristiques de l’intelligence territoriale en tant que théorie, posture, et démarche ascendante d’intelligence collective fondée sur une approche citoyenne de la valorisation territoriale. Et sur la capacité (ou l’incapacité) des acteurs à co-écrire le scénario de leur futur dans un cadre élargi, l’U.E, et cela en connexion avec la dimension locale. La vision statique du territoire a vécu et le brouillage des territoires et des références spatiales qui en résulte pose problème à tout acteur local dans la mesure où il fonctionnait sur la délimitation territoriale de ses compétences. L’espace invisible prend un poids croissant et la dynamique territoriale contemporaine suppose une communication double : bottom up et signal down. La complexité qui résulte de l’intrication de l’espace physique et virtuel nécessite la captation puis l’utilisation d’une quantité plus grande d’information de qualité sur le territoire.

Source :ISDM.2006. Auteurs :Yann Bertacchini, Jean-Jacques Girardot, Gino Grammacia.


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette