BdD des Sciences d’Information

Accueil du site > Technologies de l’Information et de la Communication (NTIC) > LA PART DES EMPLOIS SUSCEPTIBLES D’ÊTRE AFFECTÉS PAR LA (...)

LA PART DES EMPLOIS SUSCEPTIBLES D’ÊTRE AFFECTÉS PAR LA DÉLOCALISATION : ENQUÊTE EMPIRIQUE

OCDE

mardi 14 novembre 2006, par anass


Ce rapport examine les relations qui existent entre la part des emplois susceptibles d’être affectés par la délocalisation des services fondés sur les TIC et d’autres indicateurs économiques et structurels

Les rapides progrès dans le domaine des technologies de l’information et de la communication (TIC), conjugués aux efforts soutenus visant à libéraliser le commerce international et les investissements dans les services, ont renforcé la « commerciabilité » des services et créé de nouveaux types de services échangeables. Cela s’est traduit, dans un second temps, par une nouvelle vague de mondialisation dans le secteur des services, avec la délocalisation désormais de plus en plus fréquente de types particuliers d’activités de services, comme cela fut le cas pendant de nombreuses années dans le secteur manufacturier. De nouveaux développements technologiques permettent maintenant d’exécuter un grand nombre d’activités de services indépendamment de leur localisation géographique, et leur production et leur prestation n’ont plus besoin de se dérouler au même endroit. En conséquence, de nombreux emplois de bureau, autrefois protégés, sont désormais exposés à la concurrence internationale.

Source : OCDE. 2006. Auteur : OCDE


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette