BdD des Sciences d’Information

Accueil du site > Technologies de l’Information et de la Communication (NTIC) > LE CONTRE-CHOC DE LA « NOUVELLE ÉCONOMIE » UNE ÉTUDE DE CAS SUR CINQ PAYS (...)

LE CONTRE-CHOC DE LA « NOUVELLE ÉCONOMIE » UNE ÉTUDE DE CAS SUR CINQ PAYS DE L’OCDE

Hélène Baudchon

jeudi 25 janvier 2007, par anass


Peu d’analyses ont été menées sur les suites du retournement du secteur des technologies de l’information et de la communication (TIC). Cet article vise à animer ce débat. Il se focalise sur cinq pays de l’OCDE : les États-Unis, l’Irlande, la Finlande, les Pays-Bas pour leur rôle de leaders dans le domaine des TIC, et la France comme référence nationale. Pour une meilleure compréhension du comportement de chacun de ces pays depuis l’éclatement de la bulle Internet, un certain nombre d’indicateurs statistiques sont mobilisés afin de mettre en évidence l’importance du secteur des TIC dans ces économies. Chaque pays affiche une spécialisation particulière. En Finlande, le secteur producteur de TIC a une importance disproportionnée par rapport aux autres secteurs. L’économie irlandaise est particulièrement exposée aux fluctuations des échanges commerciaux du fait de son taux d’ouverture très élevé, lui-même lié à la part importante des TIC dans l’économie irlandaise. Les Pays-Bas profitent d’une forte contribution à la croissance du secteur des services utilisateurs de TIC et moins fluctuants conjoncturellement. La France se caractérise par une spécialisation intermédiaire et un secteur des TIC moins orienté vers les marchés extérieurs. Cette approche descriptive est complétée par l’analyse des contributions à la croissance.

Source :OFCE.Auteur :Hélène Baudchon


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette