BdD des Sciences d’Information

Accueil du site > Traitement de l’Information > Le rôle du lexique sémantique et de l’ontologie dans le traitement (...)

Le rôle du lexique sémantique et de l’ontologie dans le traitement automatique de la langue médicale

Pierre Zweigenbaum, Bruno Bachimont, Jacques Bouaud, Jean Charlet,Jean-François Boisvieux

lundi 26 février 2007, par anass


La langue naturelle tient un rôle fondamental dans la pratique et l’enseignement de la médecine. Dans un contexte où informatisation et codification vont croissant avec l’essor des (( systèmes d’information hospitaliers )) , ce qui pourrait sembler un lieu commun doit être rappelé de temps à autre (voir par exemple).

Un enjeu du traitement automatique de la langue médicale (TALM) est d’échapper à l’équivalence traitement de l’information médicale , saisie d’information codifiée. Cette équivalence mène en effet à une alternative manichéenne entre un traitement de l’information médicale requérant un codage contraignant, nécessairement réducteur et donc source de perte d’information, et une expression en langue naturelle, suffisamment riche mais rendant l’exploitation informatique impossible, et donc considérée comme une non-information. La cohabitation des deux méthodes, même si elle supprime l’alternative, conserve l’opposition entre les deux mondes et ne peut être qu’un pis-aller.

Le TALM a pour objectif ambitieux de construire un pont entre langue et information en produisant des informations codées à partir de textes en langue naturelle.

Source : LABORATOIRE DE STATISTIQUES ET D’INFORMATIQUE MÉDICALE.Auteurs :Pierre Zweigenbaum, Bruno Bachimont, Jacques Bouaud, Jean Charlet,Jean-François Boisvieux


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette