BdD des Sciences d’Information

Accueil du site > E-Gouvernance > LE PAIC1 : UN PONT VERS LE DEVELOPPEMENT DE LA ‘E-ADMINISTRATION’

LE PAIC1 : UN PONT VERS LE DEVELOPPEMENT DE LA ‘E-ADMINISTRATION’ EN REGION PACA

Ali Bako Ousmane

lundi 5 mars 2007, par anass


Résumé

La région Paca, en partenariat avec le laboratoire I3m de l’Université du Sud et le Cabinet Proposition, a lancé une étude qui vise à réaliser un état des lieux de l’internet public en Provence Alpes Côte d’Azur. L’un des axes de cette évaluation porte sur les points d’accès à l’internet citoyen (Paic) dans la région. Une évaluation complète sur les Paic impliquerait naturellement le dispositif territorial, les services fournis, et surtout la qualité du service. Nous nous limiterons dans cet article à poser la problématique d’une réflexion liée à la théorie de l’intelligence territoriale (Bertacchini, 2004) par la mise en oeuvre des Tic à un territoire. Animé par un personnel qualifié, soutenu par une administration en mutation orientée vers l’usage des Tic et en collaboration avec des partenaires multiples (collectivités, associations…), le Paic doit être un lien par excellence entre le territoire physique et le territoire virtuel de la région qu’il assiste. C’est en cela que le PAIC peut illustrer une théorie et une application de l’intelligence territoriale.

Ces différents paramètres nous conduisent à poser plusieurs problématiques :

• Quels sont les acteurs en présence dans les Paic ? • Quelle perception des Paic ont les citoyens ? • Quelles sont les pratiques d’accueil dans les Paic ? (activités support très importantes dans la vulgarisation et la familiarisation des Tic aux citoyens) Il s’agit d’une logique propre et applicable à tout fournisseur de services qu’il soit dans une optique marchande ou non marchande.

Nous avons opté de prime abord à une autoévaluation et à une définition des champs d’actions des Paic par leurs animateurs à travers un questionnaire. Ensuite des visites sur terrain et des entretiens avec les usagers font état de la perception du Paic par ces derniers. Une superposition du vu et du vécu des acteurs (usagers et animateurs) permet enfin d’avoir une idée des attentes de chacun.

Source : ISDM. Auteur :Ali Bako Ousmane


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette