BdD des Sciences d’Information

Accueil du site > Intelligence Economique > POUR UNE CULTURE DE L’INFORMATION DANS LES PETITES ET MOYENNES (...)

POUR UNE CULTURE DE L’INFORMATION DANS LES PETITES ET MOYENNES ORGANISATIONS : UN MODELE INCREMENTAL D’INTELLIGENCE ECONOMIQUE

Franck BULINGE

vendredi 16 mars 2007, par anass


Face aux risques qu’engendre l’ignorance ou le refus, volontaires ou non, de l’inéluctable développement de la société de l’information, nous sommes amenés à nous poser un certain nombre de questions qui traduisent autant d’hypothèses et sous-tendent la problématique de notre recherche :

•Les dirigeants des petites et moyennes entreprises sont-ils réfractaires aux enjeux de l’information ? Peut-on évaluer concrètement le niveau des pratiques éventuelles de veille et d’intelligence économiques au sein des Pme ? Quelles sont les origines du retard constaté ?

•La diffusion de l’intelligence économique, telle qu’elle est envisagée par les pouvoirs publics à l’intention des Pme-Pmi, est-elle une réponse adaptée à leurs besoins ? Quelles sont les solutions ou les modèles susceptibles de satisfaire cet objectif ? Notre questionnement, en apparence très large, est centré sur la veille et l’intelligence économique comme repères pour une résolution cohérente des problématiques informationnelles liées à la société de l’information.

Source :Lycos.2002. Thèse en sciences de l’information. Auteur :Franck BULINGE


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette