BdD des Sciences d’Information

Accueil du site > Technologies de l’Information et de la Communication (NTIC) > Internet- Intranet > CYBERCRIMINALITE : Le nombre des enquêteurs spécialisés va doubler

CYBERCRIMINALITE : Le nombre des enquêteurs spécialisés va doubler

jeudi 5 mai 2005, par Collecte CND R.L

Le ministre de l’Intérieur a annoncé mercredi que le nombre de policiers et gendarmes chargés de la cybercriminalité allait passer de 300 à 600.

Le ministre de l’Intérieur Dominique de Villepin a annoncé mercredi 13 avril que le nombre d’enquêteurs spécialisés contre la cybercriminalité allait doubler, passant de 300 à 600 policiers et gendarmes, répartis en deux pôles aux compétences définies.

Il a annoncé cette mesure lors d’une conférence de presse commune avec son collègue de l’Economie Thierry Breton, qui venait de lui remettre le rapport sur la cybercriminalité dont Dominique de Villepin l’avait chargé en juillet 2004, alors qu’il était à la tête de France Télécom.

"Nous allons doubler les capacités de nos forces de sécurité" en ce domaine, a annoncé Dominique de Villepin, reprenant ainsi une des neuf mesures préconisées par le rapport Breton.

600 cyberpatrouilleurs

L’Office central de lutte contre la criminalité liée aux technologies de l’information et de la communication (OCLCTIC, de la direction centrale de la Police judiciaire) "verra ses effectifs doubler d’ici à 2008", a précisé Dominique de Villepin. Ainsi, le nombre des enquêteurs spécialisés, "les cyberpatrouilleurs, passera de 300 à plus de 600", a-t-il ajouté.

Un "centre national de signalement", point unique de dénonciation des contenus illicites sur internet, sera créé, ainsi qu’un "certificat citoyen" décerné aux fournisseurs d’accès qui marqueront leur engagement contre la cybercriminalité.


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette