BdD des Sciences d’Information

Accueil du site > Science de l’Information et Bibliothéconomie (Généralités) > Sémantique interprétative et analyses automatiques de textes :que (...)

Sémantique interprétative et analyses automatiques de textes :que deviennent les sèmes ?

Bénédicte PINCEMIN

vendredi 20 avril 2007, par anass


Résumé

Le sème est souvent compris comme une primitive utilisable pour décrire les sens des mots. Or, tel que le présente F. Rastier, il est défini par et dans un contexte, et apparaît comme le résultat de l’interprétation d’un texte. Cette conception du sème permet de comprendre les succès et les limites d’analyses statistiques ou distributionnelles de textes. Certaines propriétés mathématiques des modélisations se révèlent linguistiquement inadéquates ; choisir le cadre de la sémantique interprétative conduit alors à redéfinir les traitements par-delà le seul ajustement des paramètres. Cette perspective oriente également certains choix concernant les outils et les étapes du TAL : dictionnaires, analyseurs morpho-syntaxiques, corpus et étiquetage. Un nouveau mode de classification automatique est présenté, comme moyen de repérage et de représentation des isotopies et donc de la thématique d’un texte. Ces classes sémantiques calculées sont d’une autre nature que celles définies par des experts.

Source : LDI.Auteur :Bénédicte PINCEMIN


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette