BdD des Sciences d’Information

Accueil du site > Veille > Résoudre la surcharge informationnelle sans décontextualiser

Résoudre la surcharge informationnelle sans décontextualiser

Bénédicte Pincemin

mardi 24 avril 2007, par anass


Résumé :

Face à l’accroissement massif des informations disponibles, la stratégie communément employée est celle d’une réduction volumique des documents présentés à l’utilisateur, principalement par élimination. Or le contexte, ainsi occulté, joue un rôle primordial pour la construction du sens par le lecteur. D’où une gêne, pas toujours identifiée, mais bien avérée, dans l’usage de ces technologies. Nous proposons plusieurs dispositifs correctifs. Le filtrage pourrait être inversé en diffusion ciblée, tenant compte de l’organisation des destinataires dans un contexte d’activité. L’élimination de documents est avantageusement remplaçable par des outils de parcours sélectif et d’aide à la navigation (pertinence différentielle). Le résumé automatique basé sur l’extraction de phrases aurait tout intérêt à se muer en un surlignage en contexte, accompagné d’aide au repérage des zones denses (histogramme marginal). Les modèles utilisateurs et profils pour la personnalisation des systèmes et le routing sont des formes complémentaires de contextualisation, dans la mesure où ils ne sont pas individualistes ou restrictifs.

Source :LDI. Auteur :Bénédicte Pincemin


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette