BdD des Sciences d’Information

Accueil du site > Veille > L’apport de la fouille de données dans l’analyse de (...)

L’apport de la fouille de données dans l’analyse de texte

Maguelonne Teisseire, Jean-Michel Delorme

vendredi 27 avril 2007, par anass


La fouille de donnée (souvent appelée « data mining ») est l’exploration et l’analyse de grandes quantités de données afin d’y découvrir de l’information implicite. Cette information peut être de différente nature, par exemple on recherchera des règles d’association, une classification ou une segmentation de population. On pourra en faire des représentations différentes pour en faciliter l’usage et mettre en oeuvre nombre de techniques souvent complémentaires sans qu’aucune ne surpasse l’autre. On retrouve notamment dans ce domaine les arbres de décision ou les réseaux de neurones parmi les techniques les plus sophistiquées. Il existe également une branche spécialisée de la fouille de données qui prend part à l’analyse de textes libres : la fouille de données textuelles ou « text mining ».

Les enjeux économiques

Les domaines d’utilisations du « data mining » sont nombreux : médecine, génétique, astronomie, processus industriels, agriculture ou encore la gestion de la relation client (G.R.C.). Les entreprises ont mis en oeuvre ces outils pour améliorer leur connaissance des clients et ainsi augmenter leur rentabilité. Elles entendent exploiter les grandes quantités d’information qu’elles détiennent et les tourner en avantages compétitifs. Les principaux secteurs économiques utilisant ces techniques sont le secteur financier (banques et assurance), les télécommunications ainsi que les entreprises de la grande distribution. Dans ces secteurs, massivement informatisés depuis longtemps, les données sont disponibles au sein d’entrepôts de données.

Source : CJ- Tronquet.Auteurs : Maguelonne Teisseire, Jean-Michel Delorme


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette