BdD des Sciences d’Information

Accueil du site > Veille > Une station de travail pour classer, cartographier et analyser (...)

Une station de travail pour classer, cartographier et analyser l’information bibliographique dans une perspective de veille scientifique et technique

Luc GRIVEL, Claire FRANÇOIS

lundi 21 mai 2007, par anass


Résumé

Cet article développe dans sa première partie les caractéristiques méthodologiques et technologiques d’une station d’analyse de l’information scientifique et technique fonctionnant sous UNIX et basée sur la norme SGML. Celle-ci permet de classer et représenter graphiquement d’énormes quantités d’information bibliographique en s’appuyant sur deux méthodes permettant de construire des cartes thématiques : une méthode éprouvée, les mots associés, et une autre plus récente associant une technique de classification, les K-means axiales, à une technique d’analyse factorielle courante : l’Analyse en Composantes Principales (ACP). Les deux méthodes sont présentées en détail et comparées d’un point de vue théorique. Il en ressort qu’il existe une grande symétrie entre les deux processus, expliquant les accords observés expérimentalement entre les résultats des deux méthodes.

En abordant dans la deuxième partie le problème de la qualification des résultats afin de limiter les risques d’erreurs lors de leur interprétation, nous exposons sur un exemple une démarche d’analyse et mettons l’accent sur la possibilité de mesurer les accords entre les résultats des deux méthodes d’analyse par des indicateurs globaux. Il reste cependant que les méthodes offrent des représentations différentes : classes de mots-clés structurées par les relations de cooccurrences dans un cas, classes de mots-clés floues et recouvrantes représentées par des demi-axes dans l’autre ; cartes thématiques fournissant des informations de natures différentes : indicateurs structurels et visualisation des réseaux locaux dans un cas, oppositions des thèmes selon deux axes principaux dans l’autre cas. Une richesse au niveau des représentations qui font de ce poste de travail un véritable instrument d’exploitation de l’information bibliographique dans une perspective de veille scientifique. En conclusion, nous présentons les évolutions envisagées pour cette station.

Source : Solaris.Auteurs :Luc GRIVEL, Claire FRANÇOIS

Documents joints


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette