BdD des Sciences d’Information

Accueil du site > Technologies de l’Information et de la Communication (NTIC) > Télécommunications > Portable utile ou futile ?

Portable utile ou futile ?

E.FREMAUT

mercredi 15 juin 2005, par Collecte CND R.L

Portable utile ou futile ? Aujourd’hui, la polémique autour du téléphone mobile est engagée.

Bien plus qu’un simple fait de société doublé d’un immense succès commercial, il modifie en profondeur notre rapport à l’autre. Les chiffres annoncés paraissent éloquent : en l’an 2000, d’après les opérateurs, entre 13 et 20 millions de Français seront branchés.


Selon certains opérateurs, 30% des communications seraient privées, contre 10% en 1995 (données décembre 1997).

D’après un sondage CSA réalisé en janvier 1998, 58% des Français seraient favorables à une interdiction du portable dans les lieux publics ou à la création d’espaces réservés, comme pour le tabac.

Le lieu de prédilection pour utiliser son portable : la voiture (dans 61% des cas pour les abonnés à Itinéris, dans 51% des cas pour les abonnés SFR).

De nos jours, 10% de la population française surferait sur le GSM (Global System For Mobile, autrement dit le numérique).

Les femmes, rétives au départ, s’y mettent à leur tour (40% d’abonnés chez Bouygues Télécom et 42% pour Itinéris et chez SFR).

Documents joints


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette