BdD des Sciences d’Information

Accueil du site > Traitement de l’Information > La première CIN bio-métrique sera imprimée début 2007

La première CIN bio-métrique sera imprimée début 2007

AFP

vendredi 9 décembre 2005, par anass


La première CIN bio-métrique sera imprimée début 2007

Le ministre de l’Intérieur, M. Al Mostapha Sahel, a annoncé mercredi à Rabat que la première carte d’identité nationale (CIN) électronique (bio-métrique) sera techniquement imprimée au début 2007.

Répondant à deux questions orales à la Chambre des représentants sur "l’adoption de la CIN électronique", M. Sahel a indiqué que le projet d’impression nécessitera environ deux milliards de dh, ajoutant que ce projet prévoit l’impression de 20 millions de cartes durant une période de quatre ans, soit une moyenne de cinq millions de cartes chaque année selon un agenda qui sera annoncé le moment opportun, et ce à l’horizon de la généralisation de cette carte en 2010.

Le temps nécessaire pour l’émission de la première CIN bio-métrique est de 12 mois après la signature du contrat relatif à ce projet, qui exige le montage et la mise en marche du matériel de production en plus de la formation des cadres techniques chargés de la production de ce document, a ajouté le ministre, faisant remarquer que le choix est tombé sur la carte électronique à "puce sans contact" comprenant des éléments de sécurité apparents et d’autres latents, ce qui rend très difficile sa falsification.

M. Sahel a indiqué que l’adoption de cette nouvelle technologie permettra de doter le Maroc d une banque de données bio-métriques qui servira pour l émission d un passeport bio-métrique, ajoutant qu’avec cette technologie le Maroc sera en mesure d accompagner les pays développés dans ce domaines après l’entrée en vigueur de ce type de passeport en tant que document de voyage vers plusieurs pays.

Parallèlement à la réalisation technique de ce projet, la mise en place d’un cadre juridique adéquat permettra de réunir toutes les garanties susceptibles d assurer la protection des données sur les citoyens, tant au niveau de la maîtrise de la gestion des informations personnelles et de l institutionnalisation des modes d accès à ces données que sur le plan de leur archivage, a assuré le ministre.

D’autre part, M. Sahel a souligné qu en raison de la durée de 18 mois qui précède les prochaines échéances électorales, ½il serait difficile d adopter la CIN bio-métrique en tant que document essentiel lors de ces élections.

Source :Ménara.Le 08/12/2005


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette