BdD des Sciences d’Information

Accueil du site > E-Learning > Télévision interactive au Maroc

Télévision interactive au Maroc

René Cluzel

mercredi 4 janvier 2006, par anass


Le projet vise à réduire l’échec scolaire en optimisant les compétences des enseignants, en mettant en place un système flexible et moderne d’éducation à distance reposant sur les techniques de diffusion de télévision interactive, intégré à un plan global de formation continue.

En effet, le développement des techniques audiovisuelles et télématiques, ayant bouleversé les modèles de formation traditionnels, impose aux systèmes éducatifs le recours à de nouvelles approches de formation multimédia et de nouvelle modalités de transmission de l’offre d’éducation.

Les objectifs du projet sont :

- développer un système flexible et moderne d’éducation à distance basé sur l’utilisation des techniques de diffusion de télévision interactive.

- développer un modèle de formation continue des instituteurs du premier cycle de l’enseignement fondamental, accessibles dans leur environnement immédiat de travail.

- développer les compétences des cadres administratifs et pédagogiques responsables de la formation continue des enseignants et de leur encadrement.

- renforcer les services d’information pédagogiques pour soutenir et compléter la formation en cours d’emploi et relever le niveau de connaissance des membres des communautés dans les domaines intéressant leur développement.

- tester de nouvelles approches de formation continue à travers l’éducation à distance et la télévision interactive.

Ce projet pilote - le premier de ce genre dans un pays arabo-francophone - consiste essentiellement à assister le Ministère de l’Education nationale (MEN) à développer un programme et une infrastructure technologique de production et d’enseignement par télévision interactive, au bénéfice de la formation continue d’enseignants dans 15 sites d’apprentissage dans 5 provinces rurales dont le taux d’analphabétisme est élevé. L’intervention de l’UNESCO concerne notamment :

- la formation des équipes pédagogiques pourl’élaboration des modules composant le programme destiné aux enseignants dans les 15 centres régionaux de formation

- mise en place des infrastructures et système d’enseignement à distance en faisant appel aux services de l’Union Internationale des Télécommunications, Bureau du Développement des Télécommunications (UIT/BDT)

- les formations techniques voulues pour le développement des modules du programme

Source : UNESCO.2005.Auteur :René Cluzel


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette