BdD des Sciences d’Information

Accueil du site > Technologies de l’Information et de la Communication (NTIC) > Internet- Intranet > Moteurs de Recherche > Forrester : les moteurs de recherche de niche vont déstabiliser le (...)

Forrester : les moteurs de recherche de niche vont déstabiliser le marché

Cyrille CHAUSSON

vendredi 6 janvier 2006, par anass


Alors que se profile Quaero, premier projet européen de moteur de recherche à forte thématique multimedia, une étude du cabinet Forrester pointe du doigt la montée en puissance d’outils de recherche de niche. Jusqu’à grignoter au passage quelques parts de marché aux ténors du secteur, alors en mal à fidéliser leurs internautes.

La recherche sur Internet, dominée par Google, Yahoo, MSN et AOL, devra, en 2006, compter sur l’émergence de moteurs de niche spécialisés. C’est ce que révèle une étude du cabinet d’étude Forrester Research, pour qui l’apparition de ces outils aurait en parti provoqué un recul de la domination des grands du secteur. Google, Yahoo, MSN et AOL auraient enregistré depuis 2003 une baisse de 5 points, passant de 88% de parts de marché en 2004, à 83 % en 2005. Google, seul en progression, menant la danse avec 41% du marché, devant Yahoo. MSN, quant à lui, dégringole de 17 % à 10%, devant AOL, bon dernier.

Pour Forrester, cette baisse de popularité s’explique d’abord par le manque de loyauté des internautes envers un moteur de recherche spécifique. Ainsi, s’ils ont bien un outil préféré, peu ont encore verrouillé fermement leur choix.

Si Yahoo reste la page d’ouverture préférée pour deux tiers des internautes en 2005, seulement un quart l’utilise pour réaliser systématiquement leur recherche. Lui préférant alors un concurrent, tel que Google. « Un véritable manque à gagner », conclut Forrester, en dépit des nombreux efforts de diversification de services (webmail ou logiciel de messagerie instantanée) pour fidéliser leurs clients. Rappelons le rachat de Del.icio.us, service de partage de signets, par Yahoo.

Cela, explique Forrester, aurait alors ouvert une brèche aux moteurs de niche plus thématiques, offrant des services uniques très ciblés, voire orientés métiers. En clair, ce que les Google, Yahoo, MSN et AOL ne pourront pas fournir. « Ces moteurs de recherche devront toutefois optimiser leurs pages en organisant leurs informations et en se garantissant une bonne visibilité auprès des grands moteurs », nuance l’étude.

Ce qui au final pourrait profiter à Quaero, projet européen de moteur de recherche à forte thématique multimédia, qui devrait faire son apparition courant janvier. Avec pour objectif : rivaliser avec Google dans la recherche documentaire multimedia, et se dédouaner de l’hégémonie américaine. Un concept repris il y a peu par le Japon, qui à son tour, a décidé de financer son propre moteur de recherche.

Concentration meta-moteurs : Mamma absorbe Copernic

Le meta-moteur canadien Mamma.com vient d’annoncer l’acquisition de son concurrent historique Copernic, pour 15,9 M$, connu poru avoir développer un outil de recherche pour PC. Pour mémoire, un meta-moteur agrège les résultats issus des moteurs traditionnels, notamment Yahoo et Ask Jeeves. Ce rachat met un terme aux longues négociations débutées en 2004 par les deux parties. Copernic avait fait capoter un premier accord en 2004, après que Mamma était été placée sous le joug d’une enquête de la SEC.

Source :LeMondeInformatique. Le 04/01/2006.Auteur : Cyrille CHAUSSON


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette