BdD des Sciences d’Information

Accueil du site > Gestion des systèmes d’information > Bibliothèques > Assilah se dote d’une médiathèque

Assilah se dote d’une médiathèque

Qods Chabâa

mercredi 18 janvier 2006, par anass


Sa Majesté le Roi Mohammed VI a inauguré vendredi dernier la médiathèque Cheikh Bandar Ben Soltane d’Assilah. L’ouverture au public est pour bientôt.

La médiathèque Cheikh Bandar Ben Soltane à Assilah a été inaugurée vendredi 13 janvier par Sa Majesté le Roi Mohammed VI.

A cette occasion, quelques œuvres picturales représentant la peinture marocaine contemporaine ont été exposées dans le hall de cet espace. Un lieu de culture et de connaissance dont les travaux se sont achevé depuis près de deux ans.

Construite sur initiative et grâce au soutien financier du Prince saoudien Bandar Ben Soltane cette médiathèque sera bientôt ouverte au public. Cette médiathèque, bâtie sur une superficie globale de 6000m2 et un budget global de 80 millions de dirhams, devra être opérationnelle l’été prochain. Bibliothèque-médiathèque, cet espace dispose de plusieurs pavillons offrant divers services.

Une grande salle de lecture, une vidéothèque, une cinémathèque, un cybercafé, un service de manuscrits ainsi qu’un espace pour enfants. Ce sont là un aperçu de ces pavillons regroupés autour de cette médiathèque conçue par l’architecte Rachid El Andaloussi. On n’oubliera pas l’auditorium, une salle polyvalente de 650 places avec une régie dotée de technologies de pointe pour la projection, l’éclairage et la traduction simultanée. « Cette salle pourra abriter dorénavant des séminaires, des colloques ou d’autres types de manifestations culturelles et artistiques », souligne Mohamed Melehi.

Construite sur 3 étages, la cave, le rez-de-chaussée et le premier étage, la médiathèque offre trois sources de culture : la vidéothèque, la discothèque et la bibliothèque. Un membre de la Fondation Forum d’Assilah indique que les rayons de la bibliothèque devront accueillir près de 10.000 livres. Un fond d’ouvrage existe déjà, mais il doit être enrichi dans les mois à venir. Les livres qui portent sur divers domaines de la connaissance et des magazines ont été installés sur les étagères de la bibliothèque. La connexion ADSL Internet est établie.

La prochaine étape serait la formation du personnel de gestion de la médiathèque, car il faudrait, que le personnel soit compétent. Les tâches seront réparties selon le savoir-faire et les spécialités. « La fondation va bientôt désigner un conservateur et un bibliothécaire pour se charger du renforcement du fond documentaire », explique le vice-président de la fondation. En fait, cet espace ne sera déterminé, selon les dires des responsables, qu’une fois le budget de fonctionnement établi.

La médiathèque serait donc toujours en cours de montage. Un personnel spécialisé sera constitué pour pouvoir gérer l’espace. Le public, quand à lui, devra payer pour les services de la médiathèque. « Nous ne savons pas encore si nous allons recourir à un abonnement ou à de simples entrées payantes », souligne la même source. L’originalité de cette médiathèque réside dans le fait qu’elle devra proposer également une possibilité de cours interactifs par Internet avec des universités conventionnées. Par cette technologie de pointe, l’espace ambitionne de devenir la plus grande médiathèque de toute l’Afrique. Encore faudrait-il quelle soit utilisée à bon escient.

Source : Aujourd’hui Le Maroc.Le 16-1-2006.Qods Chabâa


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette