BdD des Sciences d’Information

Accueil du site > Technologies de l’Information et de la Communication (NTIC) > La diffusion des technologies de l’information dans la société (...)

La diffusion des technologies de l’information dans la société française

Document réalisé à la demande du Conseil Général des Technologies de l’Information (Ministère de l’Economie, des Finances et de l’Industrie) et de l’Autorité de Régulation des Télécommunications (ART) Régis BIGOT

lundi 3 janvier 2005, par Collecte CND R.L

Ce rapport présente les résultats des questions relatives à la diffusion, à l’usage et à l’acceptabilité des nouvelles technologies en France, questions insérées par le CGTI et par l’ART, dans la vague de juin 2003 de l’enquête du CREDOC sur les « Conditions de vie et les Aspirations des Français ».

C’est la troisième année de participation du CGTI à ce baromètre de la diffusion des nouvelles technologies ; l’ART intègre, quant à elle, le dispositif pour la première fois.

Ce document se présente en trois parties : la première concerne la téléphonie (mobile ou filaire) ; la seconde a trait aux micro-ordinateurs ; la dernière aborde la question de l’Internet.


Quelques remarques méthodologiques méritent d’être rappelées :

�� Les résultats présentés ici sont issus de l’enquête qui a été réalisée en juin 2003, auprès de deux échantillons représentatifs, sélectionnés selon la méthode des quotas1 :

le premier portait sur 2004 individus âgés de 18 ans et plus, le second comportait 210 individus âgés de 12 à 17 ans. Les interviews se sont déroulées « en face à face ».

�� On trouvera le libellé exact des questions en annexe (p. 143 et suivantes). Pour chaque question, nous avons fait figurer l’organisme financeur (CGTI, ART ou CREDOC).

�� Cette année, pour la première fois, deux types de questionnaires ont été administrés : le premier était soumis, comme à l’habitude, aux individus âgés de 18 ans et plus ;

le second visait exclusivement les 12-17 ans.

Ces derniers n’étant pas majeurs, il était en effet nécessaire d’obtenir le consentement de leurs parents avant de les interroger.

Cela impliquait quelques aménagements particuliers dont le lecteur pourra prendre connaissance en annexe : nous y présentons les deux types de questionnaires (le « questionnaire adulte » figure aux pages 145 et suivantes ; le « questionnaire adolescent » aux pages 155 et suivantes).

Documents joints


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette