BdD des Sciences d’Information

Accueil du site > Gestion des systèmes d’information > Bibliothèques > Bibliothèque numérique européenne : la phase opérationnelle

Bibliothèque numérique européenne : la phase opérationnelle

jeudi 9 mars 2006, par anass


Contenues dans un Livre blanc et un rapport de synthèse, les orientations éditoriales, scientifiques et techniques du projet de bibliothèque numérique européenne sont aujourd’hui suffisamment précises pour être présentées aux partenaires européens, a indiqué le ministre de la Culture et de la Communication au Conseil des ministres du 8 février 2006.

Jacques Chirac, qui a placé parmi les priorités du Gouvernement ce grand projet numérique, avait souhaité la mise en place d’un comité interministériel de pilotage. Celui-ci était chargé, au niveau national, de l’examen de la faisabilité et des modalités de mise en œuvre de ce projet.

Le comité, placé sous la présidence du ministre de la Culture et de la Communication, a pour objectif de définir le projet de numérisation dont l’Europe a besoin aujourd’hui pour offrir aux industriels comme au public un outil spécifiquement européen.

Il vient de remettre un Livre blanc et un rapport de synthèse qui font entrer le projet dans sa phase opérationnelle : la France proposera à ses partenaires européens un modèle de bibliothèque des savoirs ouverte au grand public, avec un portail unique. Côté français, il est notamment prévu :

d’apporter quelque 400 000 documents, de convertir près de 80 % de la bibliothèque numérique "Gallica" en mode texte en 2006, de mettre à l’étude des procédés industriels de numérisation de masse, de développer une plateforme de diffusion des contenus sous droits et libres de droits.

Une bibliothèque des savoirs

Le comité préconise la constitution d’une bibliothèque numérique pour le grand public ou bibliothèque des savoirs. Organisée autour d’axes représentatifs de la culture européenne, elle doit associer, dès la conception, éditeurs et ayant-droits dans le respect des droits en vigueur. Cette bibliothèque sera centrée sur l’imprimé, mais pourra accueillir ultérieurement d’autres médias.

"Deux maquettes ont été présentées au comité de pilotage afin d’illustrer les principales options techniques envisagées : mode texte et image combinés, affichage en surbrillance des résultats des recherches. Afin d’éprouver ces solutions techniques sur une base de contenus plus large, le développement d’un prototype est en cours. Une dotation spécifique de 400 000 euros a été réservée à cette fin", a annoncé Renaud Donnedieu de Vabres.

Une dimension européenne

La France a proposé, le 20 janvier 2006, une réponse à l’appel à idées de la Commission européenne sur les bibliothèques numériques. Cette réponse met en valeur les avantages intellectuels et économiques du projet de Bibliothèque numérique européenne, qui devra bénéficier du soutien financier des Etats membres et de la Commission européenne.

Source :Internet.Gouv.fr.Le 09/02/2006


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette