BdD des Sciences d’Information

Accueil du site > Société de l’Information et du Savoir > Les défis de la société de l’information européenne après (...)

Les défis de la société de l’information européenne après 2005

vendredi 10 mars 2006, par anass


Au Conseil européen de Lisbonne en mars 2000, les chefs d’État et de gouvernement de l’Union européenne ont adopté une stratégie afin de préparer l’UE aux défis du siècle nouveau. Elle est désormais connue sous le nom de “stratégie de Lisbonne”. Les objectifs fixés à Lisbonne - croissance plus soutenue, davantage d’emplois mieux qualifiés et cohésion sociale accrue - étaient ambitieux et, pour les atteindre, il a été établi que les technologies de l’information et des communications (TIC) avaient un rôle capital à jouer. Cette fonction essentielle de la “société de l’information pour tous” a été confirmée au Conseil de printemps 2004 et dans le récent rapport Kok.

Aussi, pour donner un élan politique au développement de la société de l’information, la Commission européenne a-t-elle lancé l’initiative eEurope, laquelle a globalement été couronnée de succès. En effet, l’initiative a su aborder les véritables problèmes au moment opportun et a donc pleinement contribué au débat politique en matière de société de l’information, en Europe et au-delà. L’actuel plan d’action eEurope s’achève fin 2005 et sa récente révision à mi-parcours a confirmé que les principaux objectifs du plan restaient valables jusqu’à cette date.

Dans ce contexte, il convient désormais de faire le point des progrès réalisés, d’analyser les défis à venir et de définir les politiques pour relever ces défis. La présente communication vise à lancer un grand débat politique sur la stratégie de l’UE au-delà de 2005 en matière de société de l’information et fournit des indications

Source :Europe’s Information Society.Commission des communautés européennes.Le 19/11/2004.

Documents joints


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette