BdD des Sciences d’Information

Accueil du site > Technologies de l’Information et de la Communication (NTIC) > Télécommunications > Table ronde : "Quelles sont les possibilités et les limites technologiques (...)

Les fractures numériques en question : quels enjeux ?quels partenariats ? Colloque Africanti, Hourtin

Table ronde : "Quelles sont les possibilités et les limites technologiques disponibles pour équiper les zones défavorisées et permettre des accès plus larges ?"

JM Blanchard, Directeur du Développement, Alcatel MAI.

vendredi 4 février 2005, par Collecte CND R.L

1 . Alcatel Digital Bridge Initiative ; une approche pragmatique pour réduire la fracture numérique !

Les exposés précédents nous ont rappelés la grande diversité des technologies de communications qui s’offraient à nous , avec les avantages et les limites de chacune d’entre elles.

Comment choisir la meilleure technologie ? c’est la question qui se pose à tout responsable réseau.... mais au fait, qu’entend-on par « meilleur » ? la meilleure technologie , est-ce la plus performante ? ou est-ce la moins coûteuse ? La réponse est beaucoup plus complexe qu’il n’y paraît ! Je dirais d’abord que le choix de la meilleure technologie dépend très largement du contexte dans lequel elle sera déployée... vous savez il n’y a pas de technologie « idéale » mais un choix optimum au regard d ‘un ensemble de critères dont la spécificité du contexte.


Ainsi lorsque l’on prétend réduire la fracture numérique en déployant des technologie de communications, vous imaginez bien que les solutions optimum qui seront retenus devront prendre en compte les contraintes spécifiques des pays en voie de développement.

Fort de cette conviction, Alcatel a mis au point une démarche à la fois innovante et pragmatique pour contribuer en temps que constructeur Télécom à la réduction de la fracture numérique.

Un programme à vocation mondiale lancé à Johannesburg fin 2001 qui s’intitule « Alcatel Digital Bridge Initiative » et dont je vais maintenant vous exposer quelques-uns des principes fondateurs, illustrés par des exemples concrets vécus sur le terrain.

2. Quelles technologies d’accès ? Lorsque l’on conçoit un réseau de Télécommunications avec ses différents niveaux hiérarchiques, le réseau d’accès est sans aucun doute le maillon le plus sensible parce que c’est à ce niveau que le réseau touche l’utilisateur final.

C’est souvent la capacité du réseau d’accès qui est constitue le facteur limitant ; c’est en fonction de cette capacité que seront implicitement déterminés les services qui seront réellement disponibles, la qualité de service, etc....


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette