BdD des Sciences d’Information

Accueil du site > Science de l’Information et Bibliothéconomie (Généralités) > Guide méthodologique UML-XML

Guide méthodologique UML-XML

S. COLAS et K.CHAOUACHE

mercredi 26 avril 2006, par anass


Le déploiement de l’administration électronique et la démarche qui l’accompagne conduisent l’ensemble des acteurs à s’accorder sur une méthode de travail commune afin d’harmoniser les efforts. Dans le cas d’un projet d’échange électronique impliquant plusieurs partenaires, la répartition des ressources financières est estimée dans les proportions suivantes :

• 30 % pour l’achat du matériel et l’intégration technique,

• 70 % pour la mobilisation de ressources humaines dans les phases d’étude et d’analyse et également dans les phases d’intégration fonctionnelle et d’accompagnement.

Cette mobilisation est nécessaire pour garantir une cohérence d’ensemble du domaine étudié et faciliter l’appropriation du projet par l’ensemble des acteurs. Traditionnellement, la standardisation des échanges bute sur la variété des méthodes, des processus et sur la spécificité des terminologies propres à chaque secteur d’activité. Il est donc indispensable de prendre en compte cette particularité pour que les projets de dématérialisation obéissent à des règles qui garantissent l’interopérabilité sémantique dans un cadre national d’administration électronique.

Les travaux pour mener cette convergence s’appuient sur une concertation entre les acteurs du secteur public, les usagers ou leurs représentants et les industriels organisés en communautés d’intérêt. Un des acteurs de la communauté d’intérêt assure la responsabilité des travaux. Il est désigné sous le nom d’auteur.

Dans ce contexte, le rôle de l’ADAE est de proposer aux auteurs de chaque communauté d’intérêt un cadre méthodologique leur permettant de créer les livrables associés aux spécifications des flux échangés. Ces livrables sont nécessairement fournis sous forme de modèles UML et de schémas XML.

La modélisation UML a été choisie parce qu’elle s’inscrit dans une démarche de conception indépendante de la plate-forme technique cible, ce qui, compte tenu de la multiplicité des acteurs, est une condition indispensable. Les modèles UML permettent aux experts métier et architectes fonctionnels de chaque système d’information d’apprécier l’impact et de mener les actions nécessaires pour l’intégration des flux d’information dans leur architecture applicative. Le format des messages en XML a été choisi car il correspond à une tendance forte du marché et permet une intégration plus simple des flux. Ce choix conduit naturellement à spécifier le passage du modèle UML aux messages XML.

Ce document est destiné aux membres des communautés d’intérêt et à leurs auteurs. La lecture de ce document demande des connaissances générales en UML et XML.

Source :Adae.Le 31 Mai 2005. Auteurs :S. COLAS et K.CHAOUACHE

Documents joints


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette