BdD des Sciences d’Information

Accueil du site > Veille > L’intégration d’Intemet en tant qu’outil de veille dans (...)

L’intégration d’Intemet en tant qu’outil de veille dans une entreprise internationale

Sophie ESPITALIER

jeudi 11 mai 2006, par anass


La Veille et l’Internet... pour quoi faire ?

La veille, activité souvent mystifiée et méconnue, nécessite un grand investissement tant son intérêt stratégique est fort, les techniques et compétences nécessaires à sa mise en oeuvre sont pointues et les domaines concernés sont vastes.

L’Internet, quant à lui, le réseau des réseaux reliant des millions d’Internautes de par le monde à travers ses différents outils le World Wide Web ; le chat, la messagerie..., joue un rôle différent en fonction de celui qui l’utilise. Du simple support multimédia ludique, à l’outil de piratage des données, Internet sait offrir une gamme de services suffisamment large pour pouvoir séduire la planète.

D’après ces brèves définitions, la veille et l’Internet ne semblent avoir, à première vue, aucun lien particulier, ni aucun point commun, justifiant d’une intégration commune dans une structure internationale. Pourtant, l’un comme l’autre, sont non seulement au coeur des préoccupations économiques actuelles, mais également font l’objet de rumeurs et d’histoires incroyables. Si nous poussons un peu plus loin les recherches et la réflexion les concernant, nous nous apercevons vite qu’Internet constitue un outil essentiel nécessaire à tout activité de veille à l’échelle nationale ou internationale. En effet, l’intégration d’Internet, dans une stratégie de veille ouvre au veilleur de nombreuses portes sur le monde et ses évolutions, et lui permet non seulement de mieux comprendre les changements issus de son environnement, mais également de répondre aux exigences de la mondialisation.

L’adaptation des acteurs économiques à leur environnement est déterminant dans la réussite de toute activité, aussi ces derniers ne peuvent ignorer cette révolution technologique bouleversant les méthodes et les règles de gestion des hommes et des organisations. Bien entendu, le progrès à son revers, et il faut considérer avec une attention toute particulière les limites de ces outils et de ces innovations si l’on ne veut pas être soi même la victime de cette révolution.

C’est ainsi que nous essaierons de comprendre les rouages des activités de veille, au travers des méthodes, des facettes et des compétences nécessaires à ce type de pratique. Nos essaierons ensuite de mieux cerner l’outil Internet à travers son fonctionnement, ses atouts et ses limites. Enfin nous nous attacherons à mieux comprendre quel peut être l’impact de l’intégration d’Internet dans une stratégie de veille à l’échelle internationale sur les plans micro et macro-économiques.

Source :strategique.free.Mémoire de fin d’études.Septembre 2000. Auteur :Sophie ESPITALIER.

Documents joints


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette