BdD des Sciences d’Information

Accueil du site > E-Gouvernance > Administration électronique : des initiatives, mais une évaluation (...)

Administration électronique : des initiatives, mais une évaluation difficile du retour sur investissement

DGTPE

lundi 29 mai 2006, par anass


Administration électronique : des initiatives, mais une évaluation difficile du retour sur investissement L’évaluation ex ante du retour sur investissement des projets d’administration électronique devrait se généraliser.

- De très nombreux projets d’administration électronique voient le jour dans tous les pays développés. Les montants affectés spécifiquement à l’administration électronique sont en revanche mal connus...

- L’évaluation des économies potentielles générées par ces projets reste faiblement appréhendée. Certains pays, paradoxalement leaders dans l’utilisation des TIC dans l’administration (Australie, Finlande, Suède..), ont encore relativement peu estimé le retour sur investissement de leurs projets...

- Toutefois, la situation budgétaire de nombreux pays rendant nécessaire une mesure ex ante du retour sur investissement des projets, des rapports et indicateurs globaux sont en cours de rédaction et de définition (en Espagne par exemple).

- De plus, des données sur les gains de productivité attendus, ainsi que des retours qualitatifs, sont souvent disponibles par projet. Les procédures de dématérialisation de marchés publics, introduites assez largement, sont les plus évaluées, ainsi que la déclaration et/ou paiement d’impôts en ligne.

Source :MINEFI.Revue Stratégies, n° 30, février-mars 2005. Auteur :DGTPE

Documents joints


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette