BdD des Sciences d’Information

Accueil du site > Technologies de l’Information et de la Communication (NTIC) > Evaluation des compétences en TIC

Evaluation des compétences en TIC

Etienne Vandeput

mardi 30 mai 2006, par anass


L’évaluation des compétences en TIC est une problématique relativement récente, née d’une utilisation toujours plus intense des logiciels de diverses catégories. Sans doute, le boum d’utilisation provoqué par le développement du Web et d’Internet est-il à l’origine d’une utilisation accrue de logiciels spécifiques tels les logiciels de navigation et les logiciels clients de courrier électronique. L’utilisation des logiciels de traitement de texte dont la pratique est plus ancienne s’est tout simplement banalisée. Conjointement à ce phénomène, dans plusieurs pays et sous la pression des gouvernements, des opérations d’équipement en matériel ont eu lieu dans les écoles. L’utilisation massive des logiciels a révélé des pratiques pas toujours efficaces. L’augmentation générale de l’usage des technologies de l’information et de la communication pousse les enseignants à exploiter leur savoir-faire propre et celui des étudiants dans des scénarios pédagogiques qui les incluent. Pour cela, il leur est nécessaire de pouvoir estimer, dans un certain nombre de circonstances, les compétences acquises par leurs étudiants et celles qui restent à acquérir. Un professeur de français, par exemple, qui imagine une séquence de cours supposant l’usage d’un logiciel de traitement de texte et la collecte d’informations sur Internet doit pouvoir s’assurer que les pratiques à mettre en oeuvre ne constituent pas des obstacles imprévus au déroulement de cette séquence. Le problème se pose ailleurs qu’à l’école, dans les entreprises, ou pour le citoyen dans la vie de tous les jours. C’est sans doute ce qui a poussé divers organismes et associations à proposer des épreuves dont le but devrait être, soit de certifier que des compétences sont acquises, soit de faire prendre conscience aux intéressés de celles qu’ils devraient acquérir.

Le propos de cet article est de les analyser rapidement sous différents aspects et de vérifier dans quelle mesure les évaluations qu’elles proposent sont pertinentes et efficaces. Comme toujours, lorsque divers outils donnent l’impression de ne pas convenir totalement à la tâche envisagée, il convient d’en proposer d’autres sur mesure. Nous parlerons d’une telle démarche que nous avons effectuée dans le contexte particulier d’un cours pour l’obtention du Diplôme d’Etudes Spécialisées en Technologie de l’Education et de la Formation organisé conjointement par les universités de Liège et de Namur.

Source :Cefis.2003. Auteur :Etienne Vandeput

Documents joints


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette