BdD des Sciences d’Information

Accueil du site > E-Gouvernance > Pour une administration électronique au service du citoyen

Pour une administration électronique au service du citoyen

Gérard BRAUN

vendredi 2 juin 2006, par anass


On s’accorde à parler d’« administration électronique » (ou d’« e-administration ») dès lors qu’une information est saisie directement par l’usager, ou pour l’usager, sur un ordinateur relié à un réseau administratif - en pratique, aujourd’hui, via Internet. Si cette définition est univoque, il n’existe pourtant pas de « modèle » universel de développement de l’administration électronique, et les pratiques de l’administration électronique sont déterminées par le niveau du développement des Nations et les choix politiques de leurs gouvernements.

Ainsi, les politiques publiques volontaristes menées dans les pays scandinaves répondent aux besoins spécifiques d’une population peu nombreuse ou très dispersée, qui requiert de nouveaux moyens de communication pour éviter les déplacements.

Si l’administration électronique est perçue dans la plupart des pays développés comme un outil de simplification pour les usagers et d’efficacité pour les administrations, dans les pays en voie de développement - et, de plus en plus, dans les pays développés -, ces technologies représentent aussi une opportunité de rationalisation du fonctionnement des administrations.

Source :Région Réunion.2004. Auteur :Gérard BRAUN

Documents joints


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette