BdD des Sciences d’Information

Accueil du site > Intelligence Economique > Problématique de la conception de méthodes pour la définition de Systèmes (...)

Problématique de la conception de méthodes pour la définition de Systèmes d’Intelligence Economique.

Maryse Salles

dimanche 9 juillet 2006, par anass


Quatre questions nous semblent cependant aujourd’hui traverser, de façon plus ou moins explicite, les différents points de vue exprimés sur l’Intelligence Economique :

1. à quel niveau d’abstraction/opérationalité la notion d’I.E. est-elle (principalement) située : culture d’entreprise, aptitude de l’entreprise ou plus largement de l’organisation, dispositif organisationnel, système d’information, système de production de produits d’information, ensemble d’outils et de techniques, etc. ?

2. quelle est l’intentionnalité de l’acteur qui s’exprime : constat/descriptif d’un état, évaluation et analyse par rapport à un état cible souhaité (le plus souvent implicite), proposition de modes d’action, élaboration de référentiels ou de normes, etc. ?

3. quelles organisations l’I.E. concerne-t-elle : entreprises et/ou Etat central et/ou collectivités territoriales et/ou acteurs collectifs, etc. ; et parmi celles-ci, convient-il ou non de distinguer ces organisations selon un jeu de critères "classiques" (taille, domaine d’activité, localisation géographique, etc.) ou ad hoc ?

4. l’I.E. est-elle le simple prolongement de pratiques existantes (analyse stratégique, veille stratégique, TQM, benchmarking, etc.) ou, à l’opposé, une perspective entièrement nouvelle (et dans ce cas, comment expliquer qu’elle apparaisse précisément aujourd’hui) ?

Le long de cet article, nous nous efforcerons d’apporter des éléments de réponse à ces différentes questions.

Source :MEDESIIE.Revue d’Intelligence Economique. n° 6-7, Avril-Octobre 2000.Auteur :Maryse Salles


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette