BdD des Sciences d’Information

Accueil du site > Aspects juridiques des sciences de l’ information > Intelligence juridique et systèmes d’information

Intelligence juridique et systèmes d’information

Béatrice Theureau

vendredi 12 janvier 2007, par anass


Le DSI est responsable de l’architecture technique du système d’information de l’entreprise, il participe à l’organisation de l’information juridique dans l’entreprise, en permettant la recherche et la diffusion à des fins stratégiques.

La démarche d’intelligence juridique constitue aujourd’hui une démarche managériale innovante et une démarche organisationnelle en profondeur face aux enjeux juridiques de l’entreprise. Le DSI est à la fois « acteur » de l’intelligence juridique et « client » de l’information juridique. Le DSI est « acteur » en tant que garant du processus et de la fiabilité du système d’information. Il garantit sur le plan technique la circulation de toutes les informations, y compris les informations juridiques. Il est « client » par le biais du droit des nouvelles technologies qui s’impose à lui.

Dans les deux cas, son rôle central transparaît au travers de la mise en cause possible de sa responsabilité sur le plan civil et pénal.

Inversement, le DSI peut de manière positive contribuer à l’aménagement des règles juridiques : par exemple, pour les contrats, par un travail sur les clauses juridiques des contrats informatiques ; ou par exemple sur le cadre réglementaire, par des actions de lobbying et d’influence directe ou via des organismes représentatifs.

Source : Cigref.2004. Auteur :Béatrice Theureau

Documents joints


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette