BdD des Sciences d’Information

Accueil du site > Culture et Patrimoine > MEMOIRE DU MONDE PRINCIPES DIRECTEURS POUR LA SAUVEGARDE DU PATRIMOINE (...)

MEMOIRE DU MONDE PRINCIPES DIRECTEURS POUR LA SAUVEGARDE DU PATRIMOINE DOCUMENTAIRE

Document rédigé pour l’UNESCO par Ray Edmondson, EDITION REVISEE 2002

vendredi 17 décembre 2004, par Collecte CND R.L

Les premiers Principes directeurs du Programme Mémoire du monde ont été élaborés par Jan Lyall avec le concours de Stephen Foster, Duncan Marshall et Roslyn Russell sous les auspices de l’IFLA (Fédération internationale des associations de bibliothécaires et des bibliothèques). Publié en 1995, ce document, aussi remarquable que novateur, offre une base au développement à venir du Programme, ainsi qu’aux valeurs qu’il représente.

Les développements d’un programme nécessitent forcément une révision et une mise à jour régulière des principes directeurs qui le sous-tendent. Cette nouvelle édition prend le travail de l’équipe initiale comme point de départ. Elle tient compte de l’expérience accumulée de ces six dernières années, notamment des discussions autour des critères de sélection et du processus d’inscription sur le Registre de la mémoire du monde organisées à l’occasion des réunions du Comité international consultatif en 1997 et 1999, ainsi que lors de la deuxième Conférence internationale sur la Mémoire du monde tenue en 2000. Même si elle s’inspire fortement de l’édition

précédente, à laquelle je reconnais ma dette, la présente édition diffère par son contenu et son organisation. Par exemple, elle rend compte des techniques de conservation de manière moins détaillée, d’autres publications relatives à la Mémoire du monde répondant désormais à cet objectif de manière plus exhaustive. De même, la présente publication met en avant des priorités distinctes reflétant l’évolution du Programme et de ses structures.

A l’instar de la précédente édition, le présent document est le fruit de l’action d’une équipe. En février 2001, un Groupe de travail spécial de l’UNESCO s’est réuni à Bangkok, en Thaïlande, sous les auspices de l’Association des archives audiovisuelles de la région Asie-Pacifique du Sud-Est (SEAPAVAA), pour définir les principes du présent document et élaborer son contenu. Les membres du Groupe - Jon Bing, Richard Engelhardt, Lygia Maria Guimaraes, Ingunn Kvisterøy et Dato’ Habibah Zon - y ont non seulement participé à partir de leurs différents points de vue géographiques et culturels, mais ont également mis en commun leur considérable expérience collective du Programme Mémoire du monde.

J’ai eu le privilège d’être le président du Groupe de travail et d’avoir ainsi rendu compte de son action et de sa pensée dans le présent document.

Je salue également les contributions et l’aide pratique d’Abdelaziz Abid, de Lourdes Blanco, Beverley Butler, Susanne Ornager et Dietrich Schüller. Je suis particulièrement reconnaissant de la collaboration soutenue et avisée apportée par Ingunn Kvisterøy pendant de nombreux mois.

J’espère que les présents Principes directeurs révisés, à l’instar de l’édition précédente, offriront un cadre opérationnel solide à l’évolution continue du Programme Mémoire du monde.


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette