BdD des Sciences d’Information

Accueil du site > E-Gouvernance > Stratégie suisse de cyberadministration (« E-Government »)

Stratégie suisse de cyberadministration (« E-Government »)

DDF

vendredi 27 avril 2007, par anass


L’utilisation des technologies de l’information et de la communication par le gouvernement et les administrations publiques, soit la cyberadministration (« E-Government »), est devenue dans toutes les sociétés ou économies développées un paramètre clé pour mesurer l’évolution du gouvernement et de l’administration. La cyberadministration revêt une grande importance, liée à ses interfaces avec d’autres secteurs clés de la société de l’information et de la connaissance. Des processus étatiques efficients sont un avantage compétitif dont bénéficient l’économie et l’ensemble du secteur privé. En outre, les outils électroniques facilitent le contact de la population avec l’administration. De même, le recours plus actif aux technologies de l’information et de la communication dans la formation et la recherche, dans le domaine culturel ainsi que dans le secteur de la santé (e-health) est un facteur essentiel pour affronter à armes égales la concurrence internationale.

Dans ce contexte, la stratégie du Conseil fédéral de janvier 2006 pour une société de l’information accorde une large place à la cyberadministration. Ainsi, une stratégie de cyberadministration élaborée en commun par la Confédération et les cantons doit contribuer à faire progresser la Suisse dans le domaine de l’utilisation des moyens électroniques par le gouvernement et l’administration. Grâce aux échanges d’expériences et à une compatibilité optimale, la Suisse entend également tenir son rang en comparaison avec l’UE de demain, qui s’est donné pour but de devenir d’ici à 2010 l’espace économique et social le plus compétitif au monde dans l’économie de la connaissance (i2010).

Source : Confédération suisse.2007. Auteur :DDF


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette