BdD des Sciences d’Information

Accueil du site > Science de l’Information et Bibliothéconomie (Généralités) > Des activités d’annotation : De la glose au document

Des activités d’annotation : De la glose au document

Gaëlle Lortal, Myriam Lewkowicz, Amalia Todirascu-Courtier.

mercredi 13 juin 2007, par anass


Dans un contexte où les échanges médiatisés s’accroissent, le document numérique devient central et l’annotation devient un élément incontournable pour coopérer autour de ces documents. L’annotation peut être envisagée différemment en fonction des disciplines qui la traitent et donc la définissent. Ces définitions attribuent un rôle à l’annotation ou à l’activité d’annotation. Dans des travaux liés à l’herméneutique ou la rédaction assistée par ordinateur, l’annotation est envisagée comme la production de fragments de documents liés à un document d’origine et aidant à expliquer ce document, à lui donner un sens.

En revanche, les travaux sur les langages de représentation, comme ceux du Web Sémantique par exemple, définissent l’annotation comme un index montrant le chemin vers l’information et permettant son accès. Les recherches menées sur les annotations sont généralement focalisées sur l’une ou l’autre de ces orientations.

Source : Tech-CICO.Auteurs :Gaëlle Lortal, Myriam Lewkowicz, Amalia Todirascu-Courtier.


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette