BdD des Sciences d’Information

Accueil du site > Intelligence Economique > Aspects stratégiques, tactiques et opérationnels de mise en place de (...)

Aspects stratégiques, tactiques et opérationnels de mise en place de Projets d’Intelligence Stratégique Territoriale IST®, dont dépend notre AVENIR.

Théodore Bucur

lundi 23 janvier 2006, par anass


Le renforcement de la compétitivité de nos entreprises est un axe prioritaire de développement qui passe obligatoirement par un traitement optimale de l’information stratégique afin d’apporter éclairages judicieux et favoriser la DECISION. A l’ère du numérique, les changements rapides dans l’environnement interne/externe de l’entreprise réclament réactivités complexes ; c’est pourquoi il sera souhaitable que des recommandations à long terme fassent l’objet d’un examen systématique/concerté au lieu d’une simple expertise contradictoire de projets élaborés isolément. Par son encrage, l’Intelligence Stratégique Territoriale en est un levier et un élément futur de compétitivité, qui pourra contribuer fortement à la réalisation d’objectifs de : développement économique, correction du déficit d’image et/ou une meilleure attractivité de nos territoires.

Face à l’essor des TIC et la complexité des phénomènes liés à l’immatériel, les obsessives pratiques d’affrontement concurrentiel guerrier, devraient laisser la priorité à d’autres logiques d’action collective dont l’INFORMATION constituera l’enjeu majeur. Le modèle de projet IST© (business method BUCUR) est une avancée significative et un levier déterminant de développement, qui pourra susciter l’intérêt de certains opérateurs (initiés et expérimentés), chargés à mener de simples actions de sensibilisation-formation à connotation veille/IE. En s’appuyant sur des considérations très pragmatiques, le modèle IST montre comment amplifier les dynamismes locaux, par une valorisation supérieure des potentialités existantes, pour revivifier des territoires souvent en difficulté.

L’éclairage apporté par des expérimentations réussies (depuis 3 ans et demi en trois régions françaises et depuis 2003 à l’étranger), pourra orienter les décisionnels vers une possible internalisation ou internationalisation de modèles viables et adaptés aux réalités économiques et aux spécificités « culturelles » de leur « pays ».

Source :archivesic.ccsd.cnrs.fr. Le 15 Mai 2005. Auteur :Prof Théodore BUCUR - expert international cabinet FROMTM (conseil - études - expertises - formation) www.cabinetfrom.com

Documents joints


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette